Changer de bocal pour
Changer la société


L' autre voie

Rêver d'un autre monde est facile,
construire un autre monde implique qu'on s'attèle à la tâche.

3.5 Faire évoluer le pouvoir exécutif

Pour le philosophe Alain «Ce qui définit la démocratie, ce n'est pas l'origine des pouvoirs, c'est le contrôle continu et efficace que les gouvernés exercent sur les gouvernants».

 

Le pouvoir exécutif est l'organe chargé d'exécuter les lois et d'une manière générale de gérer les affaires de l'Etat. Il nomme les hauts fonctionnaires et dirige l'administration (services publics). Il édicte les règlements nécessaires à l'application de la loi. Il dirige la force publique (police, gendarmerie) et la force militaire. Il dirige la politique étrangère.

3.5.1. Actuellement, en France, sous la 5ème République, le pouvoir exécutif est partagé entre le président de la République et le gouvernement dirigé par le Premier ministre.

Le Président de la République "veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État. Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités" (Constitution art.4).

Le gouvernement "détermine et conduit la politique de la nation" (Constitution art.20)

Le pouvoir exécutif tient donc un rôle central dans la conduite des affaires de la France. Or nous avons vu que si le président de la république est élu au suffrage universel, le choix du premier ministre et de tout le gouvernement est laissé au libre arbitre du président de la république. Pourtant c'est bien ce gouvernement - que nous n'avons pas choisi, et qui peut changer sans que nous soyons consultés - qui nous gouverne.

 

3.5.2. Dans le cadre d'une nouvelle constitution

Une nouvelle constitution devra prévoir un président de la république et un gouvernement élus simultanément au suffrage universel.

Une fois le gouvernement élu il met en place les moyens de la politique définie par le Parlement.

Le budget élaboré par le gouvernement et proposé au vote des parlementaires doit obligatoirement être équilibré. Tout déficit doit être prohibé pour ne pas hypothéquer l'avenir ni demander aux générations futures de payer nos dettes.

Le plan d'investissement conduit par le gouvernement devra viser le service du public et pas seulement le service de l'entreprise.

Direction de la force publique.
La police et la gendarmerie sont des moyens à la disposition de l'Etat pour faire respecter la loi. Lorsque la loi est la loi du peuple, police et gendarmerie sont au service du peuple. Leur rôle ne consiste pas à traquer de façon systématique le citoyen en se plaçant derrière une caméra ou un radar et contribuer ainsi à faire entrer de l'argent dans les caisses de l'Etat. Leur rôle fondamental consiste à assurer la sécurité des citoyens. Leur rôle de verbalisateur ne doit être que subsidiaire et ne s'appliquer que si et seulement si certains de ces citoyens veulent se placer délibérément en dehors de la loi.

L'égalité réelle de tous les citoyens devra être une préoccupation essentielle et permanente du gouvernement.

 

Changer le pouvoir judiciaire  

Commentaires:
Vous souhaitez réagir à cet article? Utilisez la page contact pour envoyez votre commentaire.
Il sera publié ci-desous (seulement si vous le précisez dans votre message)