Changer de bocal pour
Changer la société

 

Réflexions sur notre futur

 

Résumé

Notre société vient de connaître, en moins d'un siècle, une vertigineuse transformation. Elle a évolué d'un monde concret, naturel et maîtrisable vers un monde médiatique de l'argent virtuel et de la technologie, vers un monde où le libéralisme prend le pas sur les libertés.

Les quelques irréductibles qui résistent encore au formatage et au transhumanisme se demandent avec inquiétude si poursuivre dans cette voie ne va pas amorcer la descente d'Homo Sapiens vers Homo Animalis ou Homo Robotis.

 

Notre société, et avec elle le monde entier, sont pris dans une course folle à la technicité et dans une nouvelle ruée vers l'or. Cela ne va pas sans dommages; comme dans toute ruée il y a des gagnants et ... il risque d'y avoir beaucoup de perdants.

L'urgence n'est plus d'apprendre, mais d'apprendre à apprendre

Selon l'INSEE, dans les années 1970 la proportion des bacheliers dans une génération n'était que de 20%. En 2014 elle est passée à 78% témoignant de l'importance du savoir et de l'investissement massif dans l'acquisition du savoir.

Dans le monde du travail, la qualification, l'acquisition d'un savoir-faire était la garantie d'avoir un travail stable et donc de bénéficier d'un salaire permettant d'assurer l'avenir d'une famille. Aujourd'hui, la qualification a cessé d’être une référence pour mesurer le droit d’avoir de quoi vivre. L’activité d’un être humain ne se limite plus désormais à son emploi. Le savoir-faire acquis dans un domaine est vite dépassé par l'évolution de la technique. L'important aujourd'hui c’est d’avoir un bon bagage général assorti d'une ouverture d’esprit pour être capable de s'adapter, y compris en changeant d’activités. Il ne suffit plus d'apprendre. Il faut apprendre à apprendre pour s'adapter.

 

Ne pas confondre LIBERALISME et LIBERTE

Doctrine de philosophie politique, le libéralisme proclame la liberté comme principe politique suprême. Le libéralisme attribue à l'être humain des droits fondamentaux inviolables tels que la liberté d'expression et le libre choix de chaque individu indépendamment des autres.

Dans le domaine économique, il prône l'initiative privée, la libre concurrence et l'économie de marché... et que le meilleur gagne!


Liberté


Libéralisme

 

Une telle revendication, qui met tout le monde au pied du mur, semble mettre tout le monde sur un pied d'égalité. Qu'en est-il dans le monde réel?

Mettez tout le monde sur une même ligne de départ pour un marathon: Dès le départ, et au nom du libéralisme, il se trouvera que certains seront en meilleure condition, d'autres seront mieux équipés et d'autres joueront déjà du coude pour prendre l'avantage. Tout le monde ne sera pas sur la ligne d'arrivée comme ils l'étaient sur la ligne de départ.

Revenons sur le terrain économique. Qui a aujourd’hui la liberté d’entreprendre? Les nantis, parce que ce sont eux qui disposent des fortunes nécessaires, ou les garanties nécessaires pour emprunter. Car ce sont les investisseurs qui décident. Et comme leur unique mission est de faire grossir leurs fortunes, ils ne financent que ce qui leur paraît le plus rentable.

Si vous êtes petits et que vous êtes obligés d’emprunter, le banquier vous soumettra à des contraintes qui limiteront sérieusement votre liberté d'entreprendre et donc... votre liberté de réussir! Les agriculteurs engagés dans la course à la productivité en savent quelque chose !

 

L'homme descend du singe. Redeviendra t-il chimpanzé?

Darwin s'était appuyé sur le passé pour établir les principes de l'Evolution des espèces. Aujourd'hui ces principes sont battus en brèche par les prévisionnistes du futur que l'on nomme transhumanistes.

Le transhumanisme est un mouvement international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains.

cerveau électronique

Comment? Par exemple en greffant dans le corps humain des puces programmées, couplées avec le cerveau. Ou encore en ayant recours aux nanotechnologies et aux manipulations génétiques. Et bien d'autres projets qui ont pour objectif de fabriquer l'homme augmenté qui ne serait plus jamais malade, qui ne connaitrait pas la mort et qui vivrait dans une perpétuelle euphorie.

Mais les transhumanistes se contentent de fournir du rêve (augmenté?) sans rien dire de comment vivra l'homme augmenté; se nourrira t-il seulement de la circulation électronique de quantas? Quel sens donnera t-il à sa vie? Aura t-il encore des sentiments? Ou sera t-il seulement un simple objet quantique?

L'élite des décideurs du consumérisme vise à annéantir la capacité cognitive du cerveau humain par le gavage et l'abrutissement permettant de consommer sans se poser de question.

Le principal moteur de recherche sur le net est aussi l'un des principaux sponsors du mouvement transhumaniste, notamment par le soutien financier massif des entreprises portant sur les nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives.

Le projet transhumaniste n'est-il pas
1 - de faire argent de tout?
2 - de faire deux groupes dans l’humanité: une élite manipulatrice et profiteuse et une sous-espèce, celle des "chimpanzés du futur"?

homme singe

Pour aller plus loin:

"Les chimpanzés du futur" Voir la vidéo
"La reproduction artificielle de l’humain" A. Escudero. Ed. Le Monde à l’envers dans Nature & Progrès n°108, été 2016

 

   

Commentaires:
Vous souhaitez réagir à cet article? Utilisez la page contact pour envoyez votre commentaire.
Il sera publié ci-desous (seulement si vous le précisez dans votre message)