Changer de bocal pour
Changer la société


Société

 

Le terme "société" désigne un groupe d'individus qui partagent des comportements, des usages, une culture, qui vivent ensemble et forment une communauté identifiable par ses caractéristiques.

L'organisation sociale n'est pas l'apanage de l'homme. Dans le monde animal on dénombre 1,5 million d'espèces. Quelques dizaines de milliers d'entre elles vivent en société. Les oiseaux se regroupent en couples et élèvent ensemble leurs petits. Les fourmis vivent, travaillent, combattent et meurent dans des structures divisées en castes où l'individu n'a pas d'existence propre. D'autres animaux, tels les lions, les gorilles, les dromadaires, les cerfs…, vivent en harems, sous la coupe d'un mâle dominant.

Dans le monde animal l'organisation sociale peut prendre la forme de simples regroupements comme les bancs de poissons ou des formes plus élaborées pour développer une stratégie de chasse, défendre leur territoire, élever les petits. Ainsi, les loups vivent en petits groupes d'une dizaine d'individus, autour d'un chef qu'ils respectent et suivent fidèlement. Ils chassent ensemble, s'occupent des petits, prennent le repas en commun. Il semblerait même qu'ils pratiquent l'évitement de l'inceste.

 

 

Le monde animal s'est doté d'une grande diversité de formes de vie sociale montrant que les sociétés humaines ne sont pas une invention de l'homme mais un prolongement naturel de l'évolution. Les sociétés ont pris des formes diverses: Faisant suite aux troupes de primates (que nous assimilons facilement - mais à tort - à des hordes de sauvages), les premiers regroupements de chasseurs cueilleurs se sont progressivement organisés en tribus, puis en clans, en castes…

 

 

Les sociétés dites modernes se sont progressivement structurées. Au fil du temps le nombre des individus qui les composent s'est accru pour atteindre un seuil critique au-delà duquel il devient nécessaire d'établir un système de gestion rationnel avec des règles précises afin de poursuivre une cohabitation harmonieuse. Apparaissent alors les notions d'état, de gouvernement et de système politique: féodalisme, monarchies, dictatures, démocraties…

Une société se structure en définissant des règles de fonctionnement que chacun des membres doit respecter. Les règles sont établies pour contenir les violences et les velléités dominatrices, afin que les individus puissent vivre en groupe sans heurts. Ces règles ont d'abord été orales et détenues, pour ne point se perdre, par ceux que l'on nommait "les sages". Elles sont aujourd'hui écrites pour pouvoir servir de référence. La nature de ces règles et leur mode d'application définit le régime politique de la société. Dans la société, dite démocratique, que nous vivons, le texte de référence est la Constitution.